Blog

Termes incontournables de la délivrabilité des campagnes email (3eme partie)

Return Path | 18 septembre, 2013

A l’instar de tout secteur, le secteur de l’email marketing utilise un jargon bien particulier. Et si vous faites vos premiers pas dans ce monde merveilleux qu’est l’email marketing, vous risquez bien d’y perdre votre latin ! Soucieux d’aider tant les novices que les professionnels aguerris, nous avons compilé une liste de 80 termes incontournables en matière de délivrabilité des campagnes email. Pour accéder à l’ensemble de ces termes, n’hésitez pas à télécharger notre Glossaire mais pour l’heure, nous vous avons concocté une sélection de termes choisis.

Vous trouverez ci-dessous la dernière partie partie de cette sélection, qui regroupe des termes commençant par les lettres R à Z, et vous maîtriserez le vocabulaire technique afférent à l’email marketing.

Rejet permanent (Hard Bounce)

Blocage d’un message envoyé à un compte de messagerie non valide, supprimé ou inexistant. Les rejets permanents peuvent généralement être identifiés grâce à leur code de retour SMTP, compris dans la plage des 500.

Rejet temporaire (Soft Bounce)

Retour à l’expéditeur d’un email envoyé à une adresse email valide (en ligne) avant sa remise en boîte de réception. Ce rejet est souvent dû à un problème temporaire (panne du serveur ou boîte de messagerie du destinataire pleine, par exemple). Deux solutions sont possibles : le message est conservé sur le serveur du destinataire et remis en boîte de réception ultérieurement, ou le programme de messagerie de l’expéditeur tente de le renvoyer. Les rejets temporaires peuvent généralement être identifiés grâce à leur code de retour SMTP, compris dans la plage des 400.

Réputation

La réputation d’un expéditeur repose sur celle de son domaine et de son ou ses adresses IP, et est déterminée au moyen d’une série d’indicateurs de mesure de la performance, dont le taux de plaintes, le taux d’utilisateurs inconnus, le volume d’envoi et le nombre d’envois à des adresses pièges. Les opérateurs de messagerie prennent en considération la réputation d’un expéditeur au moment de déterminer si ses emails doivent être remis en boîte de réception ou placés dans le dossier Courriers indésirables. Un annonceur peut surveiller sa réputation en tant qu’expéditeur à l’aide de l’outil Sender Score de Return Path.

Responsive Design

Basée sur une technique de codage CSS3 appelée « requêtes média » (media queries), la conception réactive ou responsive design permet à un email de s’adapter automatiquement, notamment en termes de format et de taille, en fonction de la taille de l’écran utilisé par le destinataire qui le lit. Elle peut également être utilisée pour masquer des éléments non essentiels du message en cas de lecture sur un terminal mobile, de façon à permettre à l’usager d’identifier rapidement le principal « appel à l’action » (call to action ou CTA) du message. La conception réactive permet en outre de modifier d’autres éléments de l’email, tels que la taille et la couleur du texte, les images d’arrière-plan et la couleur de fond.

Résolution DNS inverse (rDNS, Reverse DNS)

Processus consistant à déterminer le nom de domaine associé à une adresse IP, et non l’inverse. La résolution DNS inverse est une méthode courante permettant de piéger les spammeurs qui utilisent des adresses IP non valides. Si un filtre antispam ou un programme ne parvient pas à faire correspondre l’adresse IP émettrice d’un email au nom de domaine, il pourra rejeter l’email.

Routeur (Email Service Provider ou ESP)

Nom utilisé pour désigner un fournisseur de services d’email marketing, autrement dit une société chargée d’envoyer des emails pour le compte de ses clients.

Segmenter

Action de scinder une liste d’adresses en plusieurs parties déterminées sur la base de divers attributs, tels que l’historique des ouvertures ou la source d’inscription.

Sender ID

Nom informel donné à un programme antispam combinant deux protocoles existants, à savoir SPF (Sender Policy Framework) et Caller ID. Sender ID permet d’authentifier les expéditeurs d’emails et de bloquer les emails falsifiés et les adresses factices. Microsoft était le seul important fournisseur de services de messagerie à le prendre en charge. En 2013, la société a toutefois annoncé qu’elle abandonnait le programme Sender ID au profit de SPF et DKIM.

Serveur

Programme ou système informatique chargé de stocker et de distribuer les emails d’une boîte de messagerie vers une autre, ou de relayer les emails entre deux serveurs au sein d’un réseau.

SMTP (Simple Mail Transfer Protocol)

Principal protocole utilisé pour envoyer des emails via les réseaux IP, défini par les RFC 821 et 5321.

SNDS (Smart Network Data Services)

Service proposé par Windows Live Hotmail, qui fournit aux annonceurs des données basées sur les emails envoyés à des abonnés Hotmail. Les indicateurs de mesure de la performance communiqués incluent le taux de plaintes, les résultats des évaluations par le filtre SmartScreen et le nombre d’envois à des adresses pièges.

Spam

Egalement appelé « courrier indésirable ». Email non sollicité. Tous les emails non sollicités ne sont cependant pas du spam. Faisant la promotion d’un produit ou d’un service quelconque, le spam est généralement envoyé en masse à un grand nombre d’adresses email. Il s’agit d’un message auquel le destinataire ne s’est pas abonné et qu’il ne souhaite pas recevoir et dont l’expéditeur lui est inconnu.

SpamCop

Service conjuguant une liste noire et une base de données d’adresses IP, autrefois privé mais qui appartient désormais à IronPort, un fournisseur de solutions de sécurisation de la messagerie. De nombreux opérateurs de messagerie vérifient si les adresses IP des messages entrants figurent dans les enregistrements de SpamCop afin de déterminer si elles ont été placées sur liste noire à la suite de plaintes pour spam.

SPF (Sender Policy Framework)

Protocole utilisé pour éliminer les emails falsifiés. Une ligne de code appelée « enregistrement SPF » est placée dans les informations DNS de l’expéditeur. Avant de laisser passer un message, le serveur de courrier entrant peut vérifier la réputation de l’expéditeur en consultant l’enregistrement SPF.

SRD (Sender Reputation Data)

Service utilisé par Outlook.com, Microsoft Live Hotmail et MSN Hotmail, qui regroupe les réponses objectives d’un panel de participants à une boucle de rétroaction au fil du temps. Avec d’autres sources de données de réputation telles que le service Junk Mail Reporting (JMR), Windows Live Sender Reputation Data contribue à alimenter en connaissances la technologie SmartScreen de Microsoft et à améliorer la façon dont celle-ci classe les messages sur la base de leur contenu et de la réputation de l’expéditeur.

Taux d’ouverture

Nombre de destinataires de messages HTML qui ont ouvert l’email par rapport au nombre total d’emails envoyés, généralement exprimé sous la forme d’un pourcentage. Le taux d’ouverture est considéré comme un indicateur clé pour l’évaluation du succès d’une campagne email, même s’il n’est, seul, pas parfaitement fiable. Ce taux indique uniquement le nombre de messages ouverts par rapport au nombre total d’emails envoyés, plutôt que par rapport aux messages réellement remis en boîte de réception. Il est par ailleurs impossible de calculer le nombre d’ouvertures sur les messages textuels, dans la mesure où cet indicateur de mesure repose sur les téléchargements d’images. Enfin, certaines interfaces de messagerie permettent aux utilisateurs d’examiner le contenu des messages sans les ouvrir, de sorte que ces derniers sont assimilés à tort à des ouvertures.

Taux de clics

Nombre de clics uniques sur un ou plusieurs liens contenus dans un email par rapport au nombre total de destinataires, généralement exprimé sous la forme d’un pourcentage. Le taux de clics ne prend pas en compte les destinataires qui se rendent ultérieurement sur un site web en réponse à une campagne email, de sorte que cet indicateur de mesure peut servir à mesurer les réponses immédiates uniquement.

Taux de lecture

Pourcentage des destinataires ayant marqué votre message comme « Lu » dans leur interface de messagerie. Cette mesure est généralement considérée comme plus précise que le taux d’ouverture dans la mesure où elle ne dépend pas du téléchargement d’images.

Taux de placement en boîte de réception

Pourcentage d’emails remis en boîte de réception plutôt que dans le dossier Courriers indésirables. Ce taux est calculé en divisant le nombre de messages remis en boîte de réception par le nombre total d’emails envoyés.

Taux de plaintes

Nombre de plaintes uniques générées par une campagne email par rapport au nombre total d’emails remis en boîte de réception, généralement exprimé sous la forme d’un pourcentage. Les destinataires d’un email peuvent enregistrer une plainte à l’aide du bouton de signalement de spam que leur plateforme logicielle de messagerie met à leur disposition.

Taux de réactivité (Click-to-Open rate)

Nombre de clics uniques sur un ou plusieurs liens contenus dans un email par rapport au nombre total d’ouvertures uniques du message, généralement exprimé sous la forme d’un pourcentage.

Taux de signalement comme spam (This is Spam Rate)

Nombre d’emails signalés comme spam/courrier indésirable par les destinataires par rapport au nombre total d’emails remis en boîte de réception, généralement exprimé sous la forme d’un pourcentage.

Taux de signalement comme « non-spam » (This is Not Spam Rate)

Nombre d’emails récupérés du dossier Courriers indésirables par les destinataires par rapport au nombre total d’emails remis en boîte de réception, généralement exprimé sous la forme d’un pourcentage.

Usurpation d’identité (Spoofing)

Pratique consistant à changer le nom de l’expéditeur dans un message de façon à donner l’impression que ce dernier émane d’une autre adresse.

Utilisateur inconnu

Code d’erreur de retour à l’expéditeur généré par un opérateur de messagerie lorsqu’une adresse email n’est pas enregistrée dans son système.

Volet de visualisation

Zone proposée par les interfaces de messagerie et les webmails pour permettre à leurs utilisateurs de visualiser le contenu d’un message sans cliquer dessus.

X-Header

Elément d’en-tête défini par l’utilisateur et inséré dans la partie d’en-tête d’un message.

Your browser is out of date.
For a better Return Path experience, click a link below to get the latest version.