Blog

Les FAI mettent leur stratégie de sécurité à l’heure du mobile

Return Path | 26 février, 2013

Comme en atteste notre dernière infographie intitulée « L’email, désormais majoritairement mobile », les smartphones, les tablettes et autres terminaux mobiles sont de plus en plus utilisés par les usagers pour consulter leurs emails et interagir avec ceux-ci. Il n’est donc guère étonnant que les trois principaux opérateurs proposant des services de messagerie gratuits, à savoir Microsoft, Google et Yahoo! investissent massivement dans les technologies mobiles. C’est d’ailleurs un de ces gros opérateurs qui vient récemment d’annoncer la prise en charge complète de la spécification DMARC.

Microsoft

En décembre dernier, Microsoft a annoncé qu’Outlook.com prendrait entièrement en charge le protocole DMARC, ce qui signifie que tant SPF que DKIM seront désormais intégrés dans ses contrôles d’authentification des emails.

Cette nouvelle stratégie de Microsoft n’aura probablement aucune ou que peu d’incidence pour les expéditeurs d’emails. En effet, étant donné que le protocole DMARC constitue la norme, et que la plupart des expéditeurs publient déjà des enregistrements SPF et appliquent des signatures DKIM à leurs messages, les mesures restant à prendre pour être conformes à DMARC sont minimes. Néanmoins, cette décision doit rappeler à tous qu’il convient de vérifier que leurs politiques d’authentification et les enregistrements publiés sont correctement définis.

Yahoo

Lorsqu’elle travaillait chez Google, Marissa Mayer a joué un rôle essentiel dans l’élaboration de la stratégie mobile de Google et de son service de messagerie Gmail. Egalement lancée en décembre dernier, la nouvelle version de Yahoo Mail porte incontestablement sa patte. Son interface utilisateur refondue est aussi attrayante qu’efficace et fonctionnelle, tant sur smartphone que sur tablette ou ordinateur portable.

L’adoption de la toute nouvelle interface de messagerie Yahoo! Mail devrait se faire plus rapidement que celle des dernières mises à niveau dans la mesure où cette mise à jour a été déployée dans des délais assez brefs. A l’heure actuelle, une très grande majorité d’usagers préfèrent relever et lire leurs emails sur leur terminal mobile, et Yahoo! est parvenu à créer à la fois une expérience web plus attrayante et une application mobile robuste. La nouvelle interface de Yahoo! Mail est en effet nettement plus élégante et préserve la sobriété du design et la convivialité des fonctions.

Lors de l’examen de l’interface, nous avons mis le doigt sur un paramétrage susceptible d’affecter les taux d’ouverture des annonceurs. Le panneau d’aperçu est en effet désactivé par défaut. Dès lors, pour lire un message, le destinataire doit d’abord le sélectionner, ce qui peut entraîner une chute des taux d’ouverture pour les annonceurs. Si les usagers souhaitent mettre à profit le panneau d’aperçu par la suite, il leur suffit de sélectionner « Enable preview pane » (Activer le panneau d’aperçu), ce qui leur permettra de prévisualiser les futurs messages sans les ouvrir.

Ces modifications peuvent indéniablement avoir un impact sur la communauté des annonceurs et les indicateurs de mesure auxquels ils ont recours pour évaluer les performances de leurs campagnes email. Mais elles peuvent également être bénéfiques en incitant ces mêmes annonceurs à recueillir des informations plus précises sur la typologie et les habitudes des abonnés qui lisent effectivement leurs messages. Une bonne raison de se pencher alors sur les nombreux bénéfices apportés par la solution Inbox Insight.

Google

Le même mois, Google a quant à lui annoncé une mise à niveau importante de son application Gmail pour les terminaux iOS. Les utilisateurs d’iOS ont désormais accès à certaines fonctionnalités telles que la connexion multicompte, la suggestion de mots clés de recherche pendant leur saisie sans oublier une nouvelle interface épurée – autant de preuves que Google a pris le temps de réfléchir soigneusement à la manière dont nous consommons désormais l’email sur nos terminaux mobiles.

Your browser is out of date.
For a better Return Path experience, click a link below to get the latest version.