Blog

Les boucles de rétroaction Return Path font peau neuve!

Mathieu Girol | 11 janvier, 2018

Return Path opère des boucles de rétroaction email (Feedback Loop) pour une vingtaine d’opérateurs de messagerie à travers le monde. Ces boucles consistent à renvoyer à l’annonceur émetteur inscrit, les messages considérés comme spam par les utilisateurs finaux afin qu’il retire leurs adresses de ses listes de diffusion.
Pour l’utilisateur, cette configuration donne un accès direct au bouton « spam » et lui permet de nettoyer sa boîte de réception sans avoir à chercher le lien de désinscription caché au fond des emails qu’il ne veut plus recevoir.

Pour l’annonceur qui reçoit les signalements “spam”, c’est un signal fort du désengagement de son abonné. Il peut dès lors modifier et adapter sa stratégie marketing afin d’éviter d’être totalement bloqué par les systèmes anti-spam. En effet pour les filtres de contenu comme pour les listes de réputation (blacklists), les signalements « spam » sont un des éléments essentiels à la définition des règles de filtrage et du suivi de réputation.

Enfin, pour l’opérateur de messagerie les bénéfices sont triples, car ce dispositif lui permet :

  • d’alléger ses ressources techniques puisque le nombre de messages reçus par ses utilisateurs diminue,
  • d’offrir une meilleure expérience à ses utilisateurs puisque ces derniers reçoivent moins de messages considérés comme spam,
  • de superviser les annonceurs et distinguer ceux qui respectent leurs abonnés et les bonnes pratiques de l’emailing. En effet l’opérateur se garde la possibilité de refuser l’abonnement à sa boucle de rétroaction aux annonceurs qu’il ne juge pas digne de confiance. Il peut même le cas échéant bloquer tous les messages en provenance de ces émetteurs.

Aujourd’hui chez Return Path nous avons développé et sommes en cours de déploiement de la nouvelle version des boucles de rétroaction. Les améliorations suivantes sont à noter :

1/ Une interface de gestion
La nouvelle interface permet dorénavant aux utilisateurs d’accéder à un tableau de bord de gestion de leurs abonnements. Dans ce tableau de bord ils pourront :

  • gérer leurs adresses IP
  • gérer leurs domaines
  • gérer les adresses emails sur lesquelles recevoir les signalements Spam
  • vérifier le statut des abonnements.

2/ Une boucle de rétroaction basée sur le domaine DKIM

Nouveauté importante , il sera désormais possible d’utiliser le domain DKIM pour s’abonner aux boucles de rétroaction.
Il faut rappeler que dans un email seuls deux paramètres sont jugés comme fiables car difficilement usurpables: l’adresse IP d’envoi (celle qui a ouvert la connection SMTP avec le serveur de l’opérateur) et la signature DKIM qui authentifie le domaine de l’émetteur quand cette dernière est présente. Or jusqu’à ce jour, Return Path, pour identifier de manière sûre l’émetteur d’origine à qui renvoyer les signalements Spam, utilisait uniquement l’adresse IP d’envoi. En outre, afin de de s’assurer que seuls les émetteurs d’origine reçoivent les signalements, seuls les annonceurs utilisant des adresses IP dédiées pouvaient s’abonner aux boucles de rétroaction.

Grâce à la nouvelle version, il est désormais possible aux émetteurs utilisant des IP mutualisées et signant leurs messages avec DKIM de souscrire aux boucles de rétroaction opérées par Return Path.
Ces deux nouveautés majeures vont permettre à un nombre beaucoup plus important d’annonceurs de souscrire aux boucles de rétroaction Return Path, avec des bénéfices avérés et immédiats sur la relation client et l’expérience email décrites précédemment.

Le déploiement de la nouvelle version se fait progressivement, opérateur par opérateur. Ci-dessous la liste des opérateurs ayant déjà migré vers la nouvelle version:

  • La Poste: https://fbl.postmaster.laposte.net/
  • Yandex: https://yandexfbl.senderscore.net/
  • Locaweb: https://fbl.locaweb.com.br/
  • Synacor: https://fbl.synacor.com/
  • Rackspace: https://fbl.apps.rackspace.com/
  • Open SRS: https://fbl.hostedemail.com/

A noter que la FBL basée sur DKIM est en option et que certains de ces opérateurs ne l’ont pas encore activé.

 

Your browser is out of date.
For a better Return Path experience, click a link below to get the latest version.