Blog

5 pièges à éviter au moment de tester vos campagnes email

Return Path | 28 avril, 2013

Même avec des budgets et un planning serrés, le test de vos campagnes email ne peut raisonnablement pas passer à la trappe mais doit au contraire faire partie de votre plan en termes d’email marketing. A défaut de tester vos campagnes, vous risqueriez de passer à côté de lucratives opportunités. Cela dit, un programme de test mal conçu peut également s’avérer préjudiciable à vos campagnes aussi prenez garde à éviter les cinq pièges suivants, alors que la période des soldes approche justement à grands pas.

–Une question de Timing

Même si cela semble évident, il est intéressant de rappeler que les campagnes de test doivent être déployées en même temps (sauf si le timing est l’objet du test). Si les campagnes de test sont déployées à des moments différents, vous ne pourrez pas être certain que l’élément testé est à l’origine des différences de résultats entre les campagnes.

–Prenez garde à une interprétation prématurée des résultats

La surcharge de travail à laquelle sont confrontés les annonceurs (notamment en période de soldes) peut les amener à interpréter les résultats des tests de façon hâtive, dans l’espoir de déployer le plus rapidement possible LA campagne. Toutefois, si vous précipitez la collecte et l’analyse des résultats, votre campagne risque en réalité de se solder par un échec ; c’est pourquoi, dans la mesure du possible, attendez de 48 à 72 heures avant de procéder à la lecture des résultats.

–Evitez de vous retrouver confronté à des données statistiquement non pertinentes

Rien n’est plus frustrant, lorsque vous consacrez du temps au test de vos campagnes email, que de recueillir des données non pertinentes d’un point de vue statistique. En l’absence de statistiques valables, votre test sur un groupe donné ne vous donnera aucune certitude quant à la réaction qu’aura le reste de votre audience vis-à-vis de votre campagne. En règle générale, il est recommandé de tester une campagne sur un échantillon de 2 000 à 3 000 destinataires. Assurez-vous également de distribuer votre échantillon de façon aléatoire sur l’ensemble de vos abonnés.

–Think « Big Picture »

Pensez à évaluer tous les indicateurs de mesure de la performance de votre campagne pour appréhender correctement les résultats des tests. En effet, si vous constatez qu’un email porteur d’une remise spéciale, conçu pour reconquérir des abonnés désengagés, génère un taux de clics plus élevé, il se peut que ce même email fasse également l’objet d’un taux de plaintes inacceptable. Votre analyse initiale pourrait vous faire conclure qu’il s’agit là d’une campagne efficace, alors qu’un examen approfondi de l’ensemble des indicateurs de mesure de la performance de votre campagne vous confirmera le contraire.

–Prendre en compte les variables cachées

Certains éléments externes à l’environnement de test peuvent affecter les résultats obtenus. Les publipostages, les offres exclusives en magasin ou les promotions spéciales postées sur les réseaux sociaux sont autant d’éléments susceptibles de fausser les résultats. La période des soldes ou encore la saisonnalité tendent également à favoriser certains comportements. Soyez attentifs aux facteurs extérieurs pour être certain de prendre en compte toutes les variables susceptibles d’affecter les résultats de votre test.

Your browser is out of date.
For a better Return Path experience, click a link below to get the latest version.