Blog

5 conseils supplémentaires pour aider les marketeurs à lutter contre le phishing

Return Path | 12 avril, 2016

La semaine dernière, nous avons partagé 5 conseils pour aider les marketeurs à lutter contre le phishing et à préserver le ROI de leurs campagnes d’email marketing. Cette semaine, nous vous offrons 5 conseils supplémentaires à appliquer au sein de votre organisation.

1. Soignez votre orthographe!

La majorité des usagers se méfie, à raison, des emails contenant des fautes d’ orthographe ou de grammaire. Les emails peu soignés sont en effet souvent synonymes de spam ou de phishing.

S’assurer que les emails sont correctement présentés et que les destinataires ne doutent pas de leur légitimité représente un véritable défi pour les marques.

L’année dernière, Return Path a analysé des campagnes d’email marketing pendant la période de la Saint-Valentin en France.  Si l’orthographe et la casse exacte de cette fête est « Saint Valentin », beaucoup de propositions approximatives ont été relevées : « saint valentin », « SAINT VALENTIN » ou même « Saint ?Valentin ? ». Nous avons comparé les performances des campagnes avec des présentations correctes et incorrectes:

fr1

Les taux de lecture moyens des messages où « Saint Valentin » était correctement orthographié étaient plus de deux fois supérieurs à ceux des messages erronés. Les taux de filtrage par les opérateurs de messagerie étaient également inférieurs de plus d’un tiers.

2. Evitez les mots indésirables

Si déclencher des filtres anti-spam sur la base de mots spécifiques (spam trigger) est aujourd’hui beaucoup moins fréquent, il existe tout de même un large éventail de mots indésirables pour les abonnés, qui auront tendance à être moins engagés avec les messages contenant ces mots. Voici par exemple une sélection des mots anglais les plus indésirables:

 

fr2

Vous souhaitez en savoir plus sur les mots indésirables? Consultez cette publication.

3. Ne soyez pas alarmiste!

L’une des techniques favorites des cybercriminels ayant recours au phishing est de créer un effet d’urgence et de panique. Les emails légitimes intégrant un message ressenti comme un peu trop urgent peuvent ainsi engager la crédibilité d’une marque.

Récemment, la marque Just Eat a malgré elle bien illustré ce phénomène. Son programme emailing ayant été victime d’une attaque de phishing, la marque a décidé d’envoyer un message à ses abonnés pour les prévenir de l’incident.

L’email était en lui-même excellent car illustré par des exemples de messages frauduleux et présentant la démarche à suivre en cas de réception de l’un d’eux.

fr3

Cependant, l’objet de l’email « Information client importante» a été considéré comme indésirable par les abonnés. En comparaison avec un taux de plainte moyen de 0,01% généré par spam type, ce message a atteint un taux record de 3.14%.

4. Soignez vos emails transactionnels.

Fréquemment, les efforts apportés dans les messages marketing en matière de design et de format ne sont pas reproduits dans les emails transactionnels. La « National Lottery » nous en donne un bel exemple:

fr4
fr5

Et pour ne rien arranger, cet email transactionnel ne respecte pas les tests d’authentification que sont le SPF (Sender Policy Framework) et le DKIM (Domain Keys Identified Mail).

fr6

Les erreurs de présentation et d’authentification classent donc automatiquement cet email comme courrier indésirable. Les spécialistes des programmes d’emailing doivent revoir le design et la procédure des emails transactionnels pour garantir une cohérence dans la qualité et la présentation de la marque.

5. Eduquez vos abonnés.

Enfin, l’éducation de vos abonnés en matière de phishing est une excellente technique de prévention. Cet exemple d’Expédia informe les utilisateurs sur les types d’emails non légitimes qu’ils sont susceptibles de recevoir:

fr7

Cette approche permet de sensibiliser les abonnés aux demandes inhabituelles et donc d’éviter qu’ils soient victimes de fraude.

Vous souhaitez en savoir plus sur les procédés que vos équipes marketing peuvent utiliser pour lutter contre les attaques de phishing ? Procurez-vous « Le Guide du Marketeur pour lutter contre la fraude email ».

Your browser is out of date.
For a better Return Path experience, click a link below to get the latest version.